AAE ENSPS
AAE ENSPS AAE ENSPS AAE ENSPS
AAE ENSPS
Connection
Votre Nom
Mot de passe
Je ne connais pas le mot de passe

IESF - L'ARISAL

IESF (ex-CNISF) et l'ARISAL sont deux associations dont l'AAE est partie intégrante.

IESF

www.iesf.fr

Ingénieurs et Scientifiques de France, (ex-CNISF, Conseil National des Ingénieurs et Scientifiques de France) indépendant de tout organisme politique ou confessionnel, représente en France et à l’étranger, l’ensemble des ingénieurs et des scientifiques de France.

Il a pour objet :

  • de promouvoir, maintenir ou défendre, les intérêts moraux, culturels, économiques des ingénieurs et des scientifiques, qu’ils le soient par leur formation ou les fonctions qu’ils exercent,
  • d’améliorer la contribution des progrès des sciences et des techniques au développement économique et social de la France, en s’appuyant sur les patrimoines nationaux humain, culturel et matériel dans ces domaines.

Il a été reconnu d'utilité publique le 22 décembre 1860, par Napoléon III.

Historique

Indépendant et apolitique, IESF perpétue une idée très ancienne qui remonte au milieu du 19e siècle avec la création, le 4 mars 1848, de la Société Centrale des Ingénieurs Civils dont le premier président est Eugène Flachat, créateur des premières lignes françaises de chemin de fer.
Devenue, peu d'années après, la société des Ingénieurs Civils de France (ICF), l'Association est reconnue d'utilité publique le 22 décembre 1860.
Elle joue plus tard un rôle essentiel dans la création d'organismes fédérateurs : fédération des Associations et Sociétés françaises d'Ingénieurs Diplômés (FASFID) en 1929, Union des Associations et sociétés Industrielles Françaises (UASIF) en 1948, Conseil National des Ingénieurs français (CNIF) en 1957, fusion des ICF avec l'UASIF pour constituer en 1978 la Société des Ingénieurs et Scientifiques de France (ISF).
En 1990, les trois organisations françaises CNIF, FASFID et ISF décident de se regrouper. Le 19 mars 1992, un décret officialise cette fusion ; le Conseil National des Ingénieurs et des Scientifiques de France (CNISF) est né.
Le CNISF est devenu IESF en 2011.

Composition

IESF regroupe 257 associations dont 193 associations ou sociétés d'anciens élèves d'écoles d'ingénieurs (dont l'AAE), 21 sociétés scientifiques, techniques et professionnelles, 25 unions régionales et 18 sections étrangères. Il représente plus de 450 000 ingénieurs et scientifiques.

Sachez que tout les anciens sont dans le répertoire électronique des ingénieurs français d'IESF, organisme regroupant tous les ingénieurs français. Vous y disposez d'une fiche personnelle que vous pouvez compléter indépendemment de celle existant sur notre propre annuaire.

L'ARISAL

www.arisal.org


Petit historique


L'Association Régionale des Ingénieurs et Scientifiques d'Alsace et Lorraine est née en 1995 de la fusion de l'ARIAL (Association Régionale des Ingénieurs d'Alsace et Lorraine) et de l'URISAL (Union Régionale des Ingénieurs et Scientifiques d'Alsace), délégataire d'IESF. Ce que vous ne connaissez peut-être pas, c'est l'histoire de l'ARIAL, née en 1919, suite au rattachement de l'Alsace Lorraine à la France. En effet, à cette époque, quelques ingénieurs, appartenant à différents groupes industriels des départements recouvrés, lancèrent un appel urgent pour résoudre les problèmes pratiques liés à ce rattachement. En particulier, il fallait très rapidement réussir à réorienter les étudiants alsaciens et lorrains qui avaient commencés des études techniques supérieures sous le régime allemand et qui désiraient bien évidemment poursuivre leur formation dans les écoles françaises. Ce fût la première mission de l'ARIAL, qui ensuite développa sur la région les relations entre les ingénieurs, d'origine et de formation diverses, en organisant de nombreuses visites d'usine, voyages d'études, conférences, ainsi que des rencontres avec d'autres membres d'associations d'ingénieurs, françaises, suisses, ou allemandes.

Et maintenant ...

C'est ce flambeau que continue à porter l'ARISAL, tout en ayant rejoint le groupement national des ingénieurs, représenté par IESF. Sa finalité est ainsi de développer les contacts entre ses membres afin d'élargir les horizons techniques, scientifiques et culturels de chacun et d'assurer la défense des titres d'ingénieur et de scientifique. Pour cela, elle continue d'organiser des conférences, visites d'usine, ainsi qu'une soirée de gala annuelle. Elle publie aussi chaque trimestre une revue d'information.